Notre métier de développeur d’applications mobiles est encore récent et cette profession peu connue suscite de nombreuses questions. Lorsque j’aborde le sujet avec mes amis ou certains collaborateurs, une question émerge souvent « Vis-tu des ventes de tes applications ? ».

La réponse pour ma part est très simple, non je ne vis pas uniquement de mes créations. Pourquoi ? Plusieurs réponses peuvent être apportées, en voici quelques unes.

Dans un premier temps, sachez que j’ai choisi de ne pas tout miser sur mes propres créations. Une success-story comme Facebook ou Twitter, où la bonne idée au bon moment a payé est un rêve. Cette voie nécessite d’y consacrer tout son temps et tout son argent, et ce n’est pas à la portée de tout le monde. J’ai donc suivi un autre chemin. Voici quelques éléments clés pour réussir à faire germer et fructifier une bonne idée si vous choisissez de vous lancer.

L’application à succès

Pour pouvoir vivre des revenus générés par une application, il faut que l’application ai du succès. Mais alors, qu’est ce que le succès d’une application ? Et bien comme pour un livre, un film ou une série, une application a du succès si elle est appréciée et adoptée par un grand nombre d’utilisateurs (encore plus que sur ces supports, car c’est directement le prix d’achat de l’application, ou les publicités qui vont rémunérer votre travail). Posons-nous la question de tout investisseur qui finance un projet : « Comment prédire le succès de telle ou telle application mobile ? ».

Malheureusement, je n’ai pas de technique miracle à vous donner pour prédire le succès de votre projet. Peut-être que certains ont une intuition et une bonne dose de chance, mais c’est à mon avis un paris risqué. Je ne pense pas que quelqu’un aurait pu prédire que l’application Snapchat (pour prendre un exemple) allait un jour convaincre un si grand nombre d’utilisateurs.

Aujourd’hui, les modes et le marketing, qui engendre le buzz (bon ou mauvais) font la loi sur le marché. Ces deux points feront la différence quand vous rendrez public votre travail. Le bouche à oreille va permettre la première diffusion de votre projet. Cette étape passée et les premiers retours reçus, les mauvaises décisions corrigées, votre projet pourra être diffusé à grande échelle. Aujourd’hui, le partage sur les réseaux sociaux, et les vidéos promotionnelles donnent une longueur d’avance à votre idée.

Vous comprenez donc que la visibilité qu’aura votre application sera la clé pour la mener sur la route du succès (et si le buzz marche, ça sera une autoroute). Comme n’importe quel projet que vous allez monter, votre réseau de connaissances jouera un rôle majeur dans la visibilité apportée à votre application. Ce sera le point de départ de la diffusion de votre travail. Le must est aussi de vous adresser à des personnes connues (en général ou dans le monde des applications mobiles), qui pourront avoir un coup de coeur pour votre projet, ou des sites spécialisés pour relayer l’information lors que votre application sera disponible.

Toutefois, demandons-nous si la bonne idée, et un réseau conséquent vont-ils suffirent à vous conduire vers la réussite ?

 

Une bonne idée et des connaissances, c’est tout ?

Vous avez LA bonne idée, un réseau fourni, et votre application va marcher. Mais comment-en vivre ? En effet, une application gratuite, sans publicité, ne va pas vous permettre de remplir votre frigo, ni de payer vos factures. Il faut avoir une bonne idée mais surtout une idée qui a un pouvoir commercial. Car une application pourra avoir du succès mais si celle-ci est gratuite vous n’aurez donc aucun retour sur votre investissement (argent ou temps passé).

Je tiens à vous mettre en garde, car les utilisateurs vont rejeter votre application si vous faites passer en priorité la rentabilité de celle-ci par rapport à une bonne expérience utilisateur. (ex : les jeux mobiles inondés de publicités réussissent moins bien que ceux avec des micro transactions, car la rentabilité est moins intrusive pour l’utilisateur).

Pour conclure

Il semble compliqué de tout miser sur une éventuelle success-story dans le monde des applications mobiles. Cette voie nécessite un investissement complet et une grosse part de risque. Des projets plus modestes sont pour ma part un bon complément de salaire, il faut pouvoir trouver du temps à y consacrer, et avoir une autre activité à coté.

Pour prendre mon propre parcours en exemple, j’ai misé sur deux projets :  WhatWhat et OCiney. Ces deux applications (un réseau social, et un application de cinéma) ont rencontré un bon départ, mais n’ont pas réussi à durer. La première application a même été récompensée lors de concours pour jeune entrepreneur. Il est donc possible d’avoir des idées qui vont marcher. Toutefois, cela reste deux belles expériences, et sont un énorme plus sur un CV.

Je reste à votre disposition si vous avez des questions sur ce sujet, où si vous voulez en apprendre plus sur mes réalisations.

 

Si vous avez un idée qui vous semble prometteuse, que vous souhaitez des conseils, ou que vous avez besoin d’une ressource compétente pour mener à bien la réalisation de votre projet, n’hésitez pas à me contacter via la page de contact.

 

Articles similaires

Uncategorized

5 choses à savoir sur la Freelance

La Freelance est un statut en vogue en ce moment. C’est une aubaine pour les porteurs de projets et pour de nombreuses entreprises qui veulent réaliser de la sous-traitance. Dans cet article nous allons décrire Lire la suite…

Uncategorized

Une création d'identité, un site web, une application, ça vous tente ?

Kapps-Mobile élargie ses compétences !! La société évolue, et dans le bon sens. Kapps-Mobile va élargir son catalogue de prestations afin de pouvoir répondre plus largement aux besoins de ses clients. Nous sommes désormais en mesure de Lire la suite…

Uncategorized

BIP – Beacon Information Promotion

  Qu’est-ce que BIP (Beacon – Information – Promotion) ? BIP est un service vous permettant de diffuser de l’information (promotions, informations importantes, contacts …) dans votre établissement via la technologie Beacon. L’information pourra être Lire la suite…